météo du 14/02

La météo :

Aujourd’hui, nous pouvons constaté que la neige commence à fondre autour du domaine des Girards. Cependant, elle reste largement présente !

Au départ des pistes, vers 10 heures, il faisait bon (environ 5 degrés ce matin, il y avait du soleil . Peut être un peu trop : la neige artificielle avait été utilisée pour recouvrir la piste bleue « les cerfs ». De ce fait, la neige était parfois moins agréable à skier. C’est néanmoins notre premier jour sans une seule chute de neige, avec une bonne visibilité.

Cet après-midi, le ciel était couvert mais la température est restée agréable (2 degrés)  .

En soirée, un ciel grisâtre nous a accompagné jusqu’à la tombée de la nuit. La neige a commencé à tomber. Espérons qu’il ne tombe pas 50 centimètres !

Today, we can see the snow beging to melt . However, it’s always here. This morning on snow road, the wather was good, there was sun, the artificial snow show us the snow melt, however activity was particulary agreeable

This afternoon, temperature staid suitable.

Evening, a grayish sky accompanied us up the night.

It was our first day without one snowfall.

Hoy, podemos ver que la nieve comienza a derretirse alrededor de la zona de Girards. Sin embargo, suige siendo actual, esta manana en las pistas era bueno estabara el sol, la nieve artificial como la nieve se derrite . Este mediodia despues de, el cielo es cubiedo sino la temperatura es ciendo aducuada . Por la tarde, un cielo grisaceonos accompano hasta un la nobia. Es nos primero dia sin una solo chuta !

Jean Eréac, Guillaume Quintin, Kylian Morel, Clément Rouille-Raulet

Publicités
Publié dans Météo | 1 commentaire

Un lycée Polonais à Villard-de-Lans

Aujourd’hui (14:02:2013) nous sommes allés visiter la maison du patrimoine de Villard De Lans où est exposé le mémorial du lycée Polonais «Cyprian Norwid».

Au XIXème siècle les Polonais émigrent vers la France en raison de conflits militaires et politiques et l’immigration pour cause économique  se poursuit au XXème siècle. Ce qui fait que le Polonais représente la deuxième langue étrangère la plus parlé en France après l’Italien.

L’école des Batignolles est le premier établissement secondaire Polonais en France. Elle a été créée à Paris en 1842 et fonctionne jusqu’en 1940 où elle a fermé en raison de la Seconde Guerre Mondiale.

20130214_153603   Les élèvs et professeurs polonais de l’école des Batignolles

Les jeunes élèves Polonais se replient alors sur l’Isère avec leurs professeurs et un lycée Polonais est ouvert à Villard de Lans : le lycée Cyprian Norwid, du nom d’un artiste polonais du XIXe siècle ignoré de son temps mais dont l’oeuvre a été reconnue au XXe siècle

L’école et son fonctionnement:

Les élèves de cette école ont été recrutés dans les centres d’accueils pour réfugiés et dans les camps de travail.

Les cours sont en Polonais. C’est une école mixte et les examens sont notés sur 10 comme le montre le bulletin de notes ci-dessous.

20130214_154019

Les cours sont d’une durée de 50 minutes. Les élèves travaillent le matin et sont libres l’après-midi et ont accès à plusieurs activités telles que la boxe, le ski, le football, le hockey la chorale le théâtre et le bobsleigh.

Les Polonais et les Villardiens.

Au début les habitants du Vercors sont méfiants vis-à-vis de ces étrangers et les Polonais en veulent au Français qui ont signés un Armistice avec L’Allemagne. Mais peu à peu les deux communautés s’apprivoisent par le biais de rencontres sportives et des «Messes des Polonais» En effet chaque Dimanche la chorale du lycée chantait des chants religieux et patriotiques lors de l’office catholique à l’église et les habitants de Villard venaient l’écouter cela leur redonnait courage et espoir.

20130214_154404

Compétitions sportives, aide dans les fermes pour les foins, discussions dans la rue, chorale polonaaise du dimanche

Les lycéens pendant la guerre.

De nombreux élèves une fois leur bac obtenu intègrent les réseaux Français et Polonais  de Résistance (P.O.W.N,F2) et participent aux actions de la Résistance. (30 élèves sont déportés et 3 y laissent la vie.)

Les lycéens les plus âgés doivent se battre, ils sont plus de 90 élèves et 3 profs à tenter de quitter la France pour le Royaume-Uni. D’autres rejoignent des écoles d’officiers et l’armée Polonaise. Ils participent donc à la Libération en 1944. Ils combattent en Normandie en Belgique en Hollande et en Italie.

Ils font partis du 2ème corps Polonais de l’armée du Général Anders 9 y laissent la vie. Puis en 1944,27 Polonais dont 5 profs 1 médecin 12 élèves et 9 employés quittent Villard-De-Lans et rejoignent le maquis

Les professeurs et le médecin sont placés dans la surveillance d’un dépôt d’hôpital.

Les élèves et les employés travaillent dans la compagnie « Paquebot » ils s’occupent aussi de l’inhumation des victimes de la tuerie de Vassieux.

20130214_155426

La fin du lycée Polonais à Villard-De-Lans.

Le 21 Juillet 1944 les Allemands attaquent le Vercors

(Bombardements violents…).Les élèves ne peuvent pas se battre ni se défendre, 5 d’entre eux meurent, les autres s’enfuient puis 5 autres Polonais périront fusillés ou disparus…

Le lycée ferme ses portes en raison de la nouvelle politique communiste en Pologne

Dans les années 1970 pour renouer le contact avec les anciens, leurs familles, amis…dispersés dans le Monde, des personnes organisent une association pour la mémoire des victimes. A présent c’est au musée  que l’on peut découvrir ce pan presque inconnu de la longue histoire entre la France et la Pologne et le mémorial où se trouvent les tombes des victimes est ouvert à tous.

 Camille Le Moine Léa Méheust Tara Jones et Mathilde Daulny

Publié dans Le projet, Mémoire | Laisser un commentaire

La vie est-elle plus chère à la montagne ?

Nous avons été dans un Intermarché à Villard de Lans afin de comparer les prix de la nourriture à Lamballe (e-commerce Intermarché) et à Villard.

Tableau

A travers ces exemples nous avons pu constater que, même si ce n’est pas forcément énorme par article, les produits en montagne sont plus chers. Ceci est sans doute lié au coût de transport, évidement plus élevé en montagne.

intermarche

Manon, Alison, Jacques et Merlin

Publié dans Le projet | Laisser un commentaire

Cet après-midi , jeudi 14 février, nous avons visité le lycée Jean Prevost, qui se trouve à Villard de Lans. Ce lycée est très engagé en faveur du développement durable, et à reçu le label d’agenda 21.

Tout d’abord, rappelons ce qu’est l’agenda 21.

L’agenda 21 est un plan d’action, en faveur du développement durable, pour le 21ème siècle. Ce plan a été décidé en 1992, à Rio de Janeiro, lors du sommet de la Terre, et a été adopté par 173 chefs d’Etats.

Ce plan d’action contient 40 chapitres, et il décrit les secteurs où le développement durable doit s’appliquer comme :

–      la pauvreté

–      la santé

–      le logement

–      la pollution des mers

–      la désertification

–      la gestion des déchets

Les collectivités territoriales sont appelées dans le cadre de ce plan d’Action, à mettre également en place des mesures pour le développement durable. Il y a beaucoup de lycée en France qui ont adhéré à l’agenda 21, dont le lycée Jean Prevost et le lycée Henri Avril.

Il ont mené énormément d’action en faveur du développement durable :

–      Collecte des déchets papier dans les salles de classes ou les bureaux

–      La politique d’achats

–      Tri, compostage

–      gestions des déchets

–      gestion des énergies et lutte contre le gaspillage

–      diminution du nombre de transports

–      échanges  culturels et internationaux, avec une thématique sur la gestion de l’eau

Depuis 2009 , le lycée a obtenu le label d’Agenda 21 ainsi que celui d’écoresponsable, même si il faisait déjà des actions dans le domaine du développement durable depuis les années 1990.
Un groupe d’élèves accompagnés de leur professeur nous ont présenté leur projet sur la sécurité alimentaire internationale. Ils sont en relation avec un lycée au Sénégal, l’objectif étant de valoriser une agriculture vivrière et équitable. Huit élèves doivent se rendre au Sénégal pour se rendre compte de la situation là-bas.

IMAG1084bis

 

La nouvelle cité scolaire a été inaugurée il y a deux ans et regroupe près de 1100 élèves (lycéens et collégiens). Les bâtiments sont très bien isolés et à la pointe de la technologie. Nous avons pu visiter la chaudière à bois et l’internat. P1090550

P1090557

Par ailleurs, c’est un pôle espoir dans le domaine sportif.

En conclusion, c’est un lycée moderne et engagé dans une démarche écoresponsable.

Par Etienne, Mattis, Félix et Arthur.

Lien | Publié le par | Laisser un commentaire

L’âge de l’Univers

big bang– La théorie du big bang :
L’univers est âgé de 12milliards d’années, avant cela il n’y avait strictement rien mais cependant en un instant l’univers c’est transformé en un petit point dense rempli de lumière et c’est comme cela que en une fraction de seconde l’univers fût créer. Au départ l’univers était tellement chaud qu’il était comparé à une boule de feu. La taille de l’univers en très peu de temps s’est multipliée très rapidement ce qui permis a la température de se disperser sur tout l’ensemble du territoire. Big Bang est une théorie anglaise, sa traduction en français est «grand boum». Les trois raison qui prouvent la théorie du big bang :
•    L’expansion de l’univers, en 1929 l’américain Edwin Hubble découvre que des groupes de galaxies s’éloignent les uns des autres ce phénomène est appelé « la fuite des galaxies ».
•    Le rayonnement fossile, en 1940 George Gamow physicien russe annonça que le big bang chaud produit un rayonnement intense. En 1964 Arno Penzias et Robert Wilson qui sont des ingénieurs explore le ciel avec un récepteur radio détecte un crépitement uniforme se qui fut un des rares vestiges du big bang se qui leur vallu un prix nobel en 1978.
•    L’abondance d’hélium dans le cosmos, pendant les voyages dans l’atmosphère les astronomes ont découvert que la quantité d’hélium est de 24% dans l’univers, ce qui est prédit dans la théorie du big bang.
– L’histoire de l’Univers, de la Terre et de la vie rapportée à une année.
Nous avons tout ramené a une année et avons marquer les évènements les plus marquants pour que cela soit plus simple. 1 an = 15 milliards d’années ; 1 jour = 41 millions d’années, 1 seconde = 500 ans ; 1 milliard d’années = 24 jours
1er Janvier : Big bang
31 Janvier : Formation des étoiles et synthèse d’élément chimique.
31 Aout : Formation de la Terre et du système solaire
16 Septembre : Premières traces de vie connues
25 Octobre : Plus vieilles traces connus de cellules eucaryotes.
10 Novembre : Apparition de l’oxygène dans l’atmosphère
19 Décembre : Apparition de premiers poissons.
20 Décembre : Apparition de végétaux, puis animaux terrestres.
25-26 décembre : Apparition des Mammifères et des Dinosaures.
31 décembre vers 21h : Toumai, premier ancêtre humain connu.
31 décembre, au 12e coup de minuit : Aujourd’hui.
– L’inflation et l’expansion de l’Univers.
Le processus d’inflation aurait rendu l’univers plat mais pour qu’il le soit il faudrait  que sa densité soit critique. Précisément il faudrait que la densité de gravitation soit plus forte que l’expansion et donc inverser le mouvement et effacer l’univers.

Publié dans Sciences | Laisser un commentaire

La course d’orientation sur le site des Cochettes

Aujourd’hui, lundi 14 février 2013, nous avons préparé la course d’orientation. Monsieur Klapka et Monsieur Gicquel ont identifié le parcours et se sont chargés de la répartition des cartes pour les élèves. Ils ont aussi essayé de simplifier le parcours et de nous expliquer plus précisément l’utilisation d’une carte et les repères à avoir pour être le plus efficace possible.

Photo 002

carte du parcours choisi

Organisation d’une C.O.

Lors de la préparation des cartes, les professeurs nous encadrant ont limité le trajet du parcours proposé par la FFCO (fédération française de course d’orientation). Le départ ainsi que l’arrivée ont eu lieu à la cité scolaire Jean Prévost à Villard de Lans.

Les professeurs nous ont expliqué que le départ était symbolisé par un triangle rose et qu’il y avait 8 balises numérotées à trouver et aussi des poinçons sur chacune d’elles.

Les élèves ont été séparés en plusieurs groupes composés d’au minimum 2 et au maximum 3 élèves.

        Quelles sont les connaissances à avoir avant de se lancer dans le parcours ?

Pour réaliser une course d’orientation dans de bonnes conditions, certaines connaissances sont nécessaires :

–         savoir lire une carte (se repérer, se situer…).

–         savoir utiliser une légende (connaître les symboles).

–         savoir s’orienter.

–         connaître les règles de sécurité (rester en groupe, ne pas sortir du périmètre cartographié, avoir un moyen de communication en cas de problème…)

Déroulement de notre C.O.

Nous avons pris notre départ du lycée. Nos professeurs nous ont emmenés à la première balise pour nous montrer ce qu’était les balises et comment poinçonner celles-ci. Nous étions tous équipés de raquette vu l’enneigement du terrain. Après le départ, nous sommes partis en quête de la 2nde balise. Après quelques temps de recherche, notre but tant espéré se montre enfin à nos yeux. Mais à notre grand regret, nous réalisons que la balise n’était pas équipée de poinçon… Nous tentons donc d’aller à la 3ème balise. Après de longs moments de recherche, nous ne l’avions toujours pas trouvé. Nous passons donc sur ordre de nos professeurs à la 4ème balise située selon la carte près du pont de l’amour, en ce jour de St Valentin très à propos !!! Nous y arrivons donc mais pas la moindre trace de balise. C’est donc un peu déçu que nous repartions plein de bons souvenirs en tête. Vivement la prochaine course d’orientation !!

Photo 001

   Nous voici sur le pont de l’amour !

Natacha M, Elodie D et Arthur D.

Publié dans Le projet | Laisser un commentaire

A la une du jeudi 14 février : enfin du soleil !

Enfin un super temps pour cette seconde journée de ski. Nous avons skié toute la matinée sous le soleil et dans des conditions de neige excellentes. La visibilité était très bonne et les pistes agréables à skier. Malgré tout, certains ont rencontré quelques plaques de verglas. Nous avons découvert également un magnifique panorama qui nous était resté caché jusqu’à maintenant.

Appréciez la vue !

L’après-midi les soixante élèves se sont répartis en plusieurs groupes pour visiter la Maison du Patrimoine et le Lycée climatique de Villard-de-Lans pendant que d’autres élèves participaient à une course d’orientation en raquettes.

Enfin, vers 19h, nous avons eu une conférence sur les diamants et le carbone présentée par Jean-Louis HODEAU, chercheur au CNRS.

A la fin du repas, nous avons fêté l’anniversaire de Guillaume qui a eu 16 ans.

Et ce soir nous organisons pour notre dernière soirée un bal : attention, nous allons danser !

Article écrit par Tara et Mathilde.

Publié dans Une du jour | Laisser un commentaire