PAGORA

Ce matin, nous sommes allés visiter l’ISF Pagora, l’école d’ingénieur du papier, celle ci n’existe qu’à Grenoble. En premier, nous avons regardé une vidéo présentant l’école. Cette université a fêté ses cent ans l’an dernier. C’était une école privée jusqu’à 2007 et elle est à présent ouverte à tous les étudiants de n’importe quelle région.

Pour rentrer à Pagora, il faut soit avoir un DUT ou un BTS avec un très bon dossier et suivre  un an de APS(préparation).
Cette université accueil soixante étudiants :  15 places pour ceux qui ont un DUT, 8 places pour ceux qui ont passé une préparation INP, et le reste qui ont obtenu un concours après avoir suivi deux années de classe préparatoire.

50 % de ces étudiants sont passés par  la voie  de l’apprentissage ce qui ne leur poseront alors aucuns problème pour trouver un job.

L’apprentissage des étudiants peut s’effectuer dans différentes écoles, Nancy, Bordeaux, Grenoble ou Toulouse. Après leur dossier accepté, les élèves choisissent dans quelle école d’apprentissage ils veulent se diriger.

L’élève peut soit rentrer en apprentissage lors de sa première année, soit intégrer la classe de préparation en septembre ou au bout de leur seconde année.

Ces quinze dernières année, l’école se concentre sur l’innovation afin de construire de nouveaux matériaux.

Aujourd’hui, la question que se posent les membres de l’école est :

« Est-ce que le papier va disparaître et être remplacé par autre chose ? »

Ils espèrent dans tous les cas, que le papier restera une base pour toutes les innovations à venir.

Le papier se caractérise sur trois éléments : La biodégradation, le renouvellement qui ne peut plus prendre de matière fossile et pour finir, le recyclage.

Ensuite, nous sommes allés voir la table de découpe pour faire des emballages qui est composé de trois outils : un couteau tangentiel pour découper le carton plat, un couteau vibrant pour le carton ondulé et d’un rainer pour tracer les rainures dans le carton.

Puis pour finir, nous sommes allés voir les machines pour faire du papier.

Bac contenant de la pâte à papier et de l’eau. ( 1ere étape)

villard 2012 025
Plusieurs tuyaux partant du bac sont reliés à la machine afin d’amener la pâte sur le tapis roulant. Au fur et à mesure que le contenu défile sur la machine, l’eau s’évapore de la pâte grâce à des appareils chauds. A la fin de la préparation, le contenu formera une feuille de papier.

Le monsieur qui nous a fait la visite nous a montré les commandes par ordinateur de la machine.

Publicités
Cet article a été publié dans Le projet, Sciences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s