Bleu, blanc, rouge…

Le bleu de la mer aux Sables D’Or incite à la rêverie.  A Villard De Lans, de la même manière, le blanc de la neige semblable à de la ouate, embellit le paysage tel un somptueux champ de coton. Bleu et blanc s’associent cependant au rouge car les éléments que sont l’océan et la montagne présentent des dangers que l’on ne doit ignorer.

 

Au premier coup d’œil, la mer semble paradisiaque, mais elle cache plus de dangers que l’on y pense. On peut par exemple être emporté par des courants ou être victime de changements de météo comme cet enfant dont Florent Marchet évoque l’histoire dans sa chanson. Les parents l’ont laissé sans surveillance dans son bateau gonflable ignorant la violence de la tramontane qui se lève…

 

La montagne  de son côté, recèle de multiples dangers sous son long manteau blanc. En effet, on peut tomber dans  des crevasses en hors piste ou bien des plaques de verglas. Le risque majeur en montagne est celui des avalanches. Le froid extrême est aussi très dangereux, c’est donc pour cela qu’il faut absolument se protéger. Quant aux activités sur les pistes comme le ski ou le snowboard, le brouillard et la vitesse sont souvent sources de risques et donc d’accidents !

Plages et montagnes sont source de rêves et de plaisir !Aimez le bleu, le blanc mais attention au rouge danger !

Sherine, Elodie, Natacha et Arthur

Advertisements
Cet article a été publié dans Le projet. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s