METIER : LE MONITEUR DE SKI

Le métier de moniteur de ski.

 

-Formation : Pour devenir moniteur de ski, il faut être titulaire du BEES (brevet d’État d’éducateur sportif) alpin 1er degré ou du BEES ski nordique de fond 1er degré.

Le 2e degré du BEES n’est exigé que pour des tâches d’encadrement ou d’entraînement pour des équipes qui dépendent de la FFS (Fédération française de ski).

Ces diplômes comprennent des épreuves théoriques de niveau bac et des épreuve pratiques exigeant un excellent niveau de ski.

Renseignements et inscriptions auprès des DRJSCS (Direction régionales de la Jeunesse des Sport et de la Cohésion sociale).

Il faut également être en possession de la formation de base aux premiers secours (PSC1).

Description du métier :

Le moniteur de ski est un éducateur sportif diplômé alpin de l’école de ski capable d’enseigner différentes pratiques du ski, Ex: ski alpin, ski de fond, snowblade, snowboard. Il doit aussi être capable de s’adapter aux différents niveaux, du débutant au plus confirmé. La technique n’est pas la seule aptitude que le moniteur doit avoir, il doit aussi être très pédagogue pour expliquer les consignes et transmettre les conseils pour skier dans de bonnes conditions.

– son salaire : Le salaire du moniteur de ski varie de 9000 à 20000€ la saison (4 ou 5 mois) selon le nombre de cours de ski donnés et la notoriété de la station, soit environ 1500€ brut par mois .

Le moniteur de ski hors saison d’hiver :

Le moniteur de ski est un saisonnier, il doit donc avoir un métier pour l’été, il doit savoir diversifier ses compétences en passant par exemple par un BEES d’escalade, sport de montagne vélo tout terrain ou encore activités nautiques telles que canoë kayak aviron etc …

Le métier de moniteur de ski est un métier assez plaisant, une excellente condition physique est de rigueur, c’est pourquoi il ne peut pas être pratiqué à partir d’un certain âge ou après une blessure quelconque . Donc celui qui s’engage dans le métier de moniteur de ski, devra gérer sa vie professionnelle sur du long terme (voir changer d’activité).

Article rédigé par Enzo Launay, Baptiste Morin, Tristan Dias et Mathieu Prigent.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Le projet. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s