QUAND ON INTERVIEW.. aux archives départementales de Saint-Brieuc

L’ après midi du Vendredi 30 Novembre deuxmillesdouze, nous  sommes tous allés ,dans la joie et la bonne humeur, visiter les archives de la ville de Saint-Brieuc.

Dans le cadre du projet Alpes, et donc du papier, une animatrice était présente pour nous guider dans cet énorme établissement (je m’y suis perdu à de nombreuses reprises en faiteuh) et nous expliquer pendant à peu près 4 heures le merveilleux principe de l’archivage.

Cet établissement publique est le lieu de conservation de nombreux documents concernant le département Costarmoricain ainsi qu’un lieu de communication et de valorisation du patrimoine où le personnel tend à numériser ces documents depuis plusieurs années, même si l’utilisation du numérique n’est pas forcément fiable en ce qui concerne la conservation des archives.

Voici un schéma récapitulant le système de l’archivage, avec la règle des C siouplait :

COLLECTE puis CLASSEMENT , (RELIURE ET RESTAURATION si besoin), ensuite CONSERVATION puis CONSULTATION.

Avant de repartir au lycée (en berline ceci dit), on a tout de même interviewé l’animatrice :

-Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre métier ?

  Je suis animatrice pédagogique, j’organise toutes les expositions /visites pour enfants et adultes, que ce soit des groupes scolaires ou des personnes simplement intéressés.

Avant d’exercer ce travail, je faisait des classements d’archives en salle de tri, dans le Var, mais le contact avec les autres m’a très vite manqué, en effet, je travaillais souvent seule.

 -Depuis quand travaillez-vous ici ?

 J’exerce ici depuis exactement 9 ans.

-Quels sont les différents types de documents que l’on peut trouver ici ?

 Dans cet établissement, nous conservons tous documents ayant une certaine valeur historique tels que des dessins, des documents ou encore des cartes postales.

-En quoi ces documents historiques possèdent-ils une valeur certaine ?

Les documents que nous possédons ici sont des documents en rapport avec notre département. Les documents qui ont le plus de valeur sont avant tous très beaux et très ancien comme la carte « Vue de Moncontour et du comté de Plouharan » de Marc de Rufflay datant de 1083 !!! 

-Quel document, parmi tous ceux présents ici, est le plus ancien ?

Et bien justement, c’est celui dont je vient de vous parler car il date de 1083 (moment d’émotion), et il a été récupéré et traité en 1974.

-Quels types de personnes viennent couramment faire des recherches dans l’établissement ? 

On trouve ici beaucoup d’étudiants qui viennent faire des recherches sur un certain sujet, des généalogistes ou tout simplement des personnes passionnées d’Art et d’Histoire. 

-En quelle année le bâtiment a-t-il été construit ?

C’est en 1988 que le bâtiment, déjà présent, à été aménagé pour permettre l’archivage d’un nombre très important de documents. 

La journée se terminait doucement, la berline était prête, on rentrait pas tous dedans, quelques personnes sont restés faire de l’archivage ce weekend là. 

Travail réalisé par Félix le chat et Arthur Drozdoff.

 

Advertisements
Cet article, publié dans Métiers, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s